L’imaginaire de la logique contractuelle : subversion, reconnaissance, résonance – autour de l’arrêt Churchill Falls

Date de la conférence: vendredi 13 septembre 2019

CHANGEMENT DE LIEU

Université McGill
Salle 201
Pavillon New Chancellor Day Hall,
3644, rue Peel

Les trois conférencier(ière)s, avec la collaboration de Jean-Guy Belley, se proposent d’investir le contrat, instrument juridique qui se donne à penser comme un pharmakon, c’est-à-dire comme un bouc-émissaire à qui l’on impute un tort social en contexte néo-libéral.

Envisager le contrat comme un pharmakon, c’est, certes, percevoir en lui l’expression d’un oubli de la relation de droit comme relation sociale, mais aussi le potentiel d’une solution à ce même problème.

À partir de l’arrêt de la Cour suprême Churchill Falls et à travers le spectre de la Théorie critique (la subversion chez Theodor W. Adorno, la reconnaissance chez Axel Honneth et la résonance chez Hartmut Rosa), l’imaginaire du contrat déploie ces deux facettes que sont celles d’être le poison et le remède au déficit relationnel du lien juridique.

Vendredi 13 septembre 2019, de  12h45 à 14h00.

Conférencier(e):
André Bélanger

André Bélanger est professeur à la Faculté de droit de l’Université Laval depuis 2002. Ses publications, ses activités de recherche et son enseignement portent sur le droit des obligations, la théorie du contrat et le droit des assurances.


Jean-Guy Belley

Professeur émérite de l’Université McGill. Ses champs d’intérêt principaux portent sur le pluralisme juridique et la théorie générale du contrat enrichie par les apports de la sociologie et de l’analyse économique du droit. 

 


Pascale Dufour

Pascale Dufour est candidate au doctorat en droit à l’Université du Luxembourg.

Membre du Barreau du Québec depuis 2012, elle a poursuivi ses études en droit antérieures à l’Université Laval, où elle a également étudié la sociologie. Ses recherches actuelles portent sur une analyse critique de la théorie générale du contrat à partir des travaux de Axel Honneth.


Simon Saint-Onge

Issu d’une formation pluridisciplinaire, Simon Saint-Onge est actuellement étudiant à la maîtrise en droit à l’Université du Québec à Montréal sous les directions de Daniel Mockle et Léa Fontaine.

Inscription aux prochaines conférences

 

Merci d'entrer vos informations de contact et de choisir une conférence. Aucune donnée personnelle ne sera partagée. 

Requis *